Légende urbaine

Pourquoi les noirs courent plus vite ?

Fernand 45 ans

Je prends la question comme elle vient, on est sur un terrain glissant qui peut déraper sur des théories racistes alors on va y aller avec des pincettes.

Cette question en soulève plusieurs:

– les noirs/les blancs: quelle est la pertinence de cette séparation des populations en 2 groupes ?
– On observe plus d’athlètes noirs dans les compétitions d’athlétisme ?
– Disposons-nous de données statistiques attestant d’une différence à grande échelle ?
– Quelle est la part du génétique et du social ?

Bref un article un peu casse-gueule, mais je tente le truc.

Les noirs/les blancs

Vous pouvez commencer par lire ou relire l’article  « Pourquoi il y a des couleurs de peau différentes ? »
Nul n’est ni tout noir ni tout blanc, chaque être humain sur cette planète est le résultat de métissages depuis le début de l’humanité. On ne peut pas faire 2 catégories séparant strictement les noirs et les blancs. Par contre on peut identifier des allèles (lire l’article « qu’est-ce qu’un gène ? » présents avec des fréquences plus ou moins élevées dans une population donnée. Une population ai-je dit, pas de faux groupes noirs/blancs comprenant des centaines de millions d’individus.

Les performances observées en compétition

Si on se base sur les résultats enregistrés lors des grandes compétitions, historiquement que remarque-t-on ?

On remarque que:

  • la photo en couleur est apparue très tard
  • je n’ai pas trouvé de photos de Willie Williams
  • Carl Lewis a la classe
  • l’accès aux compétitions sportives des noirs a sans doute été restreint dans la 1ère partie du 20ème siècle.

 Si on regarde les résultat récents:

Pas un seul athlète blanc ne s’est placé sur la ligne de départ pour la finale du 100m depuis les Jeux Olympiques de 1984. Sur les 80 sprinters qui sont passés sous la barre des 10 secondes pour sur le 100m, 78 sont originaires d’Afrique de l’Ouest.

Chez les non-sportifs ?
Je n’ai pas trouvé d’étude qui permettrait de comparer les performances des populations en dehors des celles des sportifs de haut niveau, donc, rien à dire, alors je dis rien.

La sociologie

Les athlètes noirs de haut niveau sont plutôt nord-américain, à ma connaissance pas de maliens ou de sénégalais. Ce qui est donc soulevé ici est la capacité d’un pays à produire des sportifs de haut niveau (formation, structures, financements…)

Les succès de la Jamaïque trouve aussi une explication dans la volonté de développer l’athlétisme.
Lire l’article sur France Inter



L’Auto-censure et les ambitions orientées: des métiers racisés ?

Pas de grand débat sociologique de fond de ma part. Mais l’idée est admise que les voies d’orientation choisies par les élèves sont largement influencées par leur milieu socio-culturels.
Beaucoup de jeunes s’auto-censurent sur leurs ambitions d’étude d’une part et d’autres le modèle de réussite offerts à beaucoup de jeunes des milieux moins favorisés est celui des sportifs.
Aux états-unis notamment la ségrégation raciale a longtemps offert aux jeunes noirs, le sport comme seul moyen de réussite.

Si vous êtes balèzes en anglais, vous pouvez jeter un œil là-dessus.

Et la génétique alors ? Le fameux gène du sprint: ACTN3

On arrive donc à la question fondamentale: est-ce que le fait d’être noir procure un avantage au sprint ?
Le fait d’avoir la peau noire, certainement pas. Est-ce que tous les noirs ont cet avantage ? Non plus.
Mais en précisant en peu plus, les chercheurs ont découverts chez les individus originaires de l’Afrique de l’Ouest une fréquence plus élevée d’un allèle du gène ACTN3.

Le gène ACTN3 code pour une protéine qui joue un rôle (encore mal connu) dans la contraction des fibres musculaires « rapides ». Il existe 2 versions de ce gène= 2 allèles R et X et chacun d’entre nous a ce gène en 2 exemplaires (comme tous les gènes), car les chromosomes vont par paire (comme les témoins de Jéhovah). Le gène ACTN3 est donc présent sur chacun des 2 CR n°11. (lire l’article « quels gènes reçoit-on de grands parents ?« )

Un individu peut donc porter soit XX, soit XR , soit RR. La version R codant pour une protéine fonctionnelle rendant plus efficace la contraction des fibres rapides. La version X (mutation de la version R) n’aboutissant pas à la fabrication de cette protéine.

modélisation de la protéine ACTN3 – source wikipédia

Et bim ! Les chercheurs pensaient donc avoir trouvé le gène du sprint !

On trouve chez les meilleurs sprinters une majorité de RR et de RX, à l’inverse chez les coureurs de fond on trouve une majorité de XX. La mutation XX présentant un avantage dans l’oxygénation des muscles (lire l’article du figaro)

On trouve une fréquence plus élevée d’individus XX dans les populations d’Afrique de l’Ouest ou issues de cette région.
Une analyse de l’ADN de 200 Jamaïquains de niveau olympique montre que 80 % disposent du variant RR.
Les études prouvent en outre que seulement 1 à 2 % des Africains de l’Ouest disposent du variant XX, contre 18 % des Américains, 20 % des Européens et 25 % des Asiatiques qui possèdent la version XX
source article du monde


Il existe aussi d’autres théories !

La position du nombril article eurosport
La sélection des esclaves les plus forts qui ont fuit en Jamaïque.
La sélection sous la pression du impaludée (théorie non admise par la communauté scientifique)

Polygénie

Il est bon de rappeler ici, que nos caractéristiques sont très rarement dépendantes d’un seul gène mais de l’action combinée de nombreux gènes: ce sont des caractères polygéniques; en ce qui concerne les performances sportives, elles sont forcément sous le contrôle de très nombreux gènes dont les actions et interactions sont encore loin d’être élucidées.

Conclusion

Il y a donc un peu des 2: génétique (complexe) et sociologie (complexe aussi),  mais ça  joue sur les sportifs de haut niveau pas sur le péquin moyen. Rappelons aussi que cela se joue sur quelques centièmes de secondes… (perso je dépasse les 15 secondes au 100m)
Noir, blanc, un petit peu noir, un petit peu blanc, XX ou RR, beau nombril  ou pas ce qui compte c’est l’entraînement…

Dans toutes les bonnes librairies
 ou pour les feignasses sans scrupules: acheter sur Amazon Pourquoi les blancs courent moins vite

Le gène du sport
Acheter sur Amazon

2 Comments

  1. Chouette article, mais c'est quoi cette pub pour Amazon ? Ma libraire pas loin de chez moi, je lui commande le bouquin par téléphone et je l'ai aussi rapidement, sans payer non plus de frais de port…

  2. Effectivement, je me suis laissé bouffé par les GAFAM. Je vais corriger le tir…

Laisser un commentaire

Theme by Anders Norén